Le Premier ministre livre ses impressions après les visite du CHU Yalgado-Ouédraogo : Imprimer
Mardi, 21 Juin 2011 08:05

« Je voudrais d’abord saluer le courage, l’engagement et l’abnégation du personnel médical, paramédical, le personnel de soutien et l’administration de l’hôpital Yalgado-Ouédraogo parce que ce qui m’a été donné de constater ce matin relève de la prouesse. Il faut d’abord penser à ce personnel qui accompagne les malades. J’ai été aussi touché du dénuement dans lequel se trouve l’hôpital. Ce sont toujours les mêmes questions depuis des années. Des malades sont toujours visibles dans les couloirs et voir certains d’entre eux traîner encore sous les arbres ne fait pas plaisir.

Nous avons pu également noter le manque de consommables, de réactifs, d’appareils de travail. L’entretien que j’ai eu avec le personnel a permis de constater que beaucoup de choses doivent être faites le plus rapidement possible. Nous allons apporter une réponse rapide pour régler les problèmes urgents. L’Etat, à travers le Premier ministère, va s’engager parce que j’ai vu certaines situations qui me semblent insupportables. Nous allons nous sacrifier pour permettre à certains services de l’hôpital de pouvoir bien fonctionner »

Propos recueillis par Privat OUEDRAOGO

Sidwaya