MINISTERE DE LA SANTE : La Nation reconnaissante aux agents valeureux Imprimer
Jeudi, 23 Décembre 2010 11:53

Une cérémonie de décoration a eu lieu ce mardi 21 décembre 2010 au ministère de la Santé à Ouagadougou. 70 personnes ont été données en exemple pour leur abnégation et leur disponibilité. C’est en 2006 que l’Ordre spécifique du mérite de la santé et de l’action sociale a été créé. Selon le ministre de la Santé, Seydou Bouda, qui a présidé la cérémonie aux côtés de ses collègues de la Promotion des droits humains et de l’Enseignement de base, respectivement, Salamata Sawadogo et Marie Odile Bonkoungou, le département qu’il dirige reçoit 105 médailles « pour récompenser les agents les plus méritants ».

En effet, a-t-il ajouté, malgré toutes les critiques faites au système de santé burkinabè, « il y a toujours des femmes et des hommes qui se battent pour faire reculer la maladie ». Aux 70 personnes qui ont reçu la médaille de chevalier de l’Ordre du mérite avec agrafe santé, Seydou Bouda, tout en les félicitant, les a invités à maintenir leur disponibilité dans leurs postes de travail. A ceux qui n’ont pas encore été décorés, il les a exhortés à persévérer dans le travail bien fait, ce qui, tôt ou tard, leur vaudra d’être proposés pour la reconnaissance de la Nation burkinabè.

La cérémonie de décoration a été couplée d’une remise de moyens roulants (une ambulance, un véhicule de supervision et 33 motos) d’une valeur de 110 millions de FCFA au profit des structures sanitaires dont la réalisation a été confiée au Projet de construction de centres sanitaires en zones rurales. Selon le ministre Seydou Bouda, 33 CSPS et 1 CMA devraient bientôt voir le jour et les chantiers de génie civil avancent bien. Le projet fera aussi de la formation des agents de santé, une priorité, notamment en chirurgie essentielle et en gestion de districts. Ce sont les directions régionales de la Santé (DRS) des régions du Nord, de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Nord, de l’Est et du Sahel, qui ont été les bénéficiaires des moyens roulants. La prochaine étape sera, selon Seydou Bouda, l’affectation d’agents au premier trimestre de l’année 2011, dans les centres sanitaires en cours de finition.

Par Dayang-ne-Wendé P. SILGA

Le Pays