Médecine nucléaire: Un service inauguré au Sénégal Imprimer
Mercredi, 21 Avril 2010 23:30
Médecine nucléaireLe ministre sénégalais de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada, a procédé vendredi après-midi à Dakar à l'inauguration d'un service de médecine nucléaire à l'Hôpital général de Grand-Yoff (HOGGY). Selon le directeur de l'HOGGY, le Colonel Babacar Ngom, le Sénégal est le seul pays de l'Afrique de l'Ouest à disposer d'un tel appareil qui, en quelques secondes, permet de détecter une maladie grâce à l'injection d'une faible dose de produit radioactif et de proposer la thérapie appropriée.

D'un coût de plus de 300 millions de francs CFA, l'appareil a été offert au Sénégal par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

«Doté de cet appareil, le service de médecine nucléaire est capable de satisfaire l'ensemble de la demande nationale et même au delà, car il permet d'intervenir dans toutes les disciplines de la médecine», a affirmé le chef du service de médecine nucléaire, Mme Sylvie Gassama.

Elle a indiqué que pour le rentabiliser l'appareil il faudra arriver à traiter près de 50 patients par jour.

Dakar - Pana 17/04/2010