Sénégal: Bureau politique - le PS demande à l'Etat de verser 25 milliards cfa aux hôpitaux PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 03 Mai 2008 14:42

Pour sortir le secteur de la santé de ses difficultés, le Parti socialiste demande au gouvernement de verser aux hôpitaux 25 milliards de FCfa. Selon le porte-parole, Me Aïssata Tall Sall, cette somme représente les dettes de l'Etat vis-à-vis des structures sanitaires. Les Socialistes demandent une assistance d'urgence pour le secteur de la santé. En conférence de presse, après la réunion du bureau politique, le Parti socialiste invite le gouvernement à payer une dette de 25 milliards de FCfa. Selon Me Aïssata Tall Sall, le porte-parole, « seul le paiement de cette somme peut sortir ce secteur du gouffre ». Citant l'exemple de l'hôpital Aristide Le Dantec, Me Sall a indiqué que cet établissement « est en train de mourir à petit feu avec les difficultés de ses services dont la Maternité et l'Urologie ».

Rappelant la décision prise par le pouvoir libéral de délocaliser cette structure sanitaire, le Parti socialiste dénonce « toute politique de pourrissement tendant à faire tomber cet hôpital entre les mains de prédateurs fonciers ».

En ce qui concerne la distribution des vivres de soudure, l'ancienne formation politique au pouvoir désapprouve la méthode adoptée pour faire parvenir l'assistance de l'Etat aux paysans. « La distribution est linéaire. Elle ne tient pas compte des besoins de chaque localité. Une ville comme Rufisque a un taux de couverture inférieur à 1%. Ce qui n'est pas le cas pour Ziguinchor. Il faut une répartition équilibrée », a dit Me Aïssata Tall Sall.

Le Parti socialiste a, par ailleurs, décidé de rendre hommage à Aimée Césaire, un des chantres de la Négritude et compagnon du premier président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor. « Certes, le Sénégal traverse des difficultés liées au coût de la vie, mais on ne peut pas oublier la grandeur de cet homme », a justifié le porte-parole du Ps. La cérémonie d'hommage aura lieu le 26 juin prochain. Selon le porte-parole, un comité préparatoire est déjà mis sur pied.

Les Socialistes ont aussi annoncé la tenue prochaine d'un séminaire sur le train de vie de l'Etat. Il s'agit, selon Me Sall, de recourir à des experts pour étudier « le train de vie dispendieux de l'Etat afin de proposer des solutions dont l'application pourrait influer sur le coût de la vie ».

Le Parti socialiste a aussi saisi l'occasion de la commémoration de la fête du travail pour rendre un hommage aux travailleurs. Il exhorte le gouvernement à satisfaire les doléances des travailleurs. Il invite également l'Etat à renouer le dialogue avec les centrales syndicales, surtout les enseignants, afin d'éviter au Sénégal une année blanche.

Babacar Dione

Le Soleil (Dakar)

 

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives