Paludisme : un nouveau traitement sans brevet PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 24 Avril 2008 15:37

Un médicament de plus contre le paludisme. L'Initiative Médicaments contre les Maladies négligées (DNDi) annonce la mise au point d'une nouvelle association à doses fixes d'artésunate (AS) et de méfloquine (MQ). Son nom : ASMQ. Fruit d'un partenariat avec la compagnie pharmaceutique brésilienne Farmanguinhos/Fiocruz, cet antipaludéen de première ligne est à la fois conforme aux recommandations de l'OMS, libre de brevet et… vendu à bas prix.

L'ASMQ limite la posologie à une prise unique chaque jour et pendant trois jours, d'un ou deux comprimés. Et pour faciliter la prescription et l'observance, le conditionnement offre un code couleurs correspondant aux différents dosages selon l'âge du patient. « Il répond (ainsi) aux besoins des enfants, qui sont les premières victimes du paludisme » insiste la DNDi.

L'ASMQ est vendu à prix coûtant, soit 2,50 dollars (1,57 euro) pour le traitement complet d'un adulte. Il s'agit du premier antipaludéen développé et enregistré au Brésil. La maladie est endémique dans le pays, qui a compté en 2006 près de 150 000 cas de paludisme à P. Falciparum, dont 99% en Amazonie brésilienne. A 48 heures de la Journée mondiale contre le paludisme – et alors que la maladie tue chaque année dans le monde près de deux millions de victimes – c'est une vraie bonne nouvelle.

Source : DNDi, Farmanguinhos/Fiocruz, 17 avril 2008

Copyright© Destination Santé

 

 

 
offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives