Actualités de la santé
Don de sang au palais de Kossyam: Blaise Compaoré donne un exemple solidaire et de partage PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 11 Septembre 2008 14:19

Au palais de Kossyam, mercredi 10 septembre 2008, le président du Faso, Blaise Compaoré et le personnel de la présidence ont fait don de leur sang au Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) de Ouagadougou pour sauver des vies humaines. Palais de Kossyam. L'an 2008 et le mercredi 10 septembre. Le président du Faso, Blaise Compaoré a offert gracieusement un peu de son sang au Centre régional de transfusion sanguine de Ouagadougou (CRTS). Une poche de 400 ml destinée à sauver une vie. En effet, ce mercredi matin, sous un ciel nuageux, le premier des Burkinabè arrive à 8h 36 au parking de la présidence de Ouaga 2000, décontracté. Là, attendait l'équipe du Centre régional de transfusion sanguine et les responsables de l'Association SOS sang. Accompagné de son médecin particulier, le Professeur Nazimgouba Ouédraogo, le président a tout d'abord visité et suivi les explications des différentes étapes du prélèvement de sang.

Lire la suite...
 
La nutrition et le jeûne du mois de Ramadan PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 11 Septembre 2008 14:08

Le message dominant en ce temps de carême musulman est les bienfaits du jeûne sur le plan religieux. A longueur de journée, ceux-ci sont détaillés aux fidèles par des prêcheurs dans les lieux de culte et, depuis un certain temps, sur les ondes. Au-delà de ce message, nous avons voulu avoir une idée sur les effets du jeûne sur l'organisme étant donné que rester sans manger ni boire pendant au moins une dizaine d'heures durant un mois n'est pas sans conséquence sur le corps. A cette fin, nous avons rencontré Dr Steve Léonce Zoungrana, nutritionniste, gastro-entérologue, directeur général de la clinique de l'Amitié et président de la section burkinabè de l'ONG Promouvoir la nutrition et l'hygiène en Afrique.

Lire la suite...
 
Lutte contre le VIH/SIDA et la tuberculose : Le parlement de la CEDEAO joue sa partition PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 02 Septembre 2008 19:23

Le parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) fait désormais de la lutte contre le VIH/SIDA son cheval de bataille. Il a procédé au lancement, le jeudi 28 août à Koloko, d’une campagne transfrontalière de sensibilisation et de plaidoyer sur ces deux infections qui impliquent les hommes de tenue.Heremacono et Koloko, villes frontalières du Mali et du Burkina ont connu du 26 au 28 août dernier, d’intenses activités autour du VIH/SIDA et de la tuberculose incluant les forces de défense et de sécurité des deux pays. Organisée par la commission santé et services sociaux de la CEDEAO, en collaboration avecl’Organisation Ouest-africaine de la santé (OOAS) et aussi avec l’appui des conseils nationaux de lutte contre le VIH/SIDA du Mali et du Burkina, cette initiative vient traduire, s’il en était besoin, la ferme volonté de la CEDEAO de barrer la route à la propagation transfrontalière de ces maladies.

Lire la suite...
 
La Planification familiale au Burkina Faso:Une pratique reconnue et bénie par les religieux PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 02 Septembre 2008 19:09

Pratique salutaire pour le bien-être de la femme et de l'enfant, dans la lutte contre le Sida (le préservatif étant avant tout un contraceptif), pour le développement durable tout court, la planification familiale est encore au ralenti au Burkina Faso. Et pour cause, l'omniprésence de pesanteurs socioculturelles dont les religions. Les religieux burkinabé ne voient pas pourtant d'un mauvais oeil, la pratique. La Planification familiale (PF) est définie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme étant "une manière de vivre que les individus et les couples adoptent à leur propre volonté, en se basant sur des connaissances précises, des attitudes et des décisions réfléchies, afin d'améliorer l'état de santé et le bien-être du groupe familial et par conséquent, de contribuer efficacement au développement social du pays".

Lire la suite...
 
La 1ère Conférence interministérielle sur l'environnement et la santé en Afrique prend fin avec la signature d'un protocole à Libreville PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 01 Septembre 2008 17:50

La première Conférence interministérielle sur l'environnement et la santé qui a réuni à Libreville plus de 300 délégués venus de tous les pays africains ainsi que des représentants des Nations Unies, a pris fin vendredi dans la capitale gabonaise par la signature d'un protocole sur l'assainissement de l'environnement en faveur de la santé des populations. Tous les ministres de la Santé et de l'Environnement présents à Libreville ont signé ce protocole qui recommande la création d'une alliance stratégique entre la santé et l'environnement. Le protocole établit un diagnostic accablant de la situation environnementale en Afrique marquée par la pollution de l'eau et de l'air, l'insalubrité urbaine et l'exposition des populations aux déchets chimiques parfois très toxiques. Le protocole recommande l'assainissement de l'environnement dans les villes africaines dans le cadre des politiques d'aménagement du territoire. L'Organisation mondiale de la Santé ( OMS) estime qu'assainir l'environnement permettrait d'éviter la mort de 18 millions de personnes par an dans le monde.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 21 22 23 24 25 26 27 28 29 Suivant > Fin >>

Page 21 sur 29

offres d'empoiTout savoir sur les bourses d'études, la formation et l'emploi dans le secteur de la santé et du social au Burkina Faso. Pour vous abonner à  la Newsletter Offres d'emploi, veuillez vous inscrire ici en sélectionnant emplois fasosante.net

Votre opinion...

Utilisez-vous des méthodes naturelles pour vous soigner ?
 
Pharmacie de garde
Pharmacies de garde

Kiosque

Votre santé

TV Mag

Magazine santé Mag

Archives